Anthologie des citations internationales

Liste des auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
   
   
   

Jean Nohain, dit aussi Jaboune, de son vrai nom Jean-Marie Legrand est un avocat, animateur et parolier français. Il reprend le nom d'emprunt de son père, en son honneur, qui vient de la petite rivière donziaise.

Fils de l'écrivain et librettiste Franc-Nohain et de Marie-Madeleine Dauphin, il est le frère de l'acteur Claude Dauphin. Son parrain était Alfred Jarry.

Maurice Barrès est un écrivain et homme politique français, figure de proue du nationalisme français.
Le premier axe de sa pensée est « le culte du Moi » : Barrès affirme que notre premier devoir est de défendre notre moi contre les Barbares, c'est-à-dire contre tout ce qui risque de l'affaiblir dans l'épanouissement de sa propre sensibilité.

Robert Charles Surcouf est un corsaire français. Marin intrépide, il harcela les marines marchandes et militaires britanniques, non seulement dans les mers de l'Europe, mais aussi dans celles de l'Inde. Il acquit de ce fait une réputation, et fit fortune en faisant la course et des opérations de spéculations commerciales.

Charles-Augustin Sainte-Beuve est un critique littéraire et écrivain français, né le 24 décembre 1804 à Boulogne-sur-Mer et mort le 13 octobre 1869 à Paris.

Jean Dutourd est né à Paris, le 14 janvier 1920. À vingt ans, il fut mobilisé et fait prisonnier au bout de quinze jours de guerre. Il s'évada six semaines plus tard, revint à Paris et passa une licence de philosophie à la Sorbonne. Licence incomplète, car il ne parvint jamais à décrocher le certificat de psychologie. Il a rencontré Gaston Bachelard à la Sorbonne : le philosophe a été témoin de son mariage. Mariage en 1942 avec Camille Lemercier. Ensuite de quoi il entra dans la Résistance. Arrêté au début de 1944, il s'évada à temps pour participer à la libération de Paris.

Jean-François Regnard est considéré aux XVIIIe et XIXe siècles comme le meilleur poète comique français après Molière. Voltaire dira à son sujet : « Qui ne se plaît pas avec Regnard n'est pas digne d'admirer Molière. »
Outre ses célèbres comédies, on lui doit des récits de ses voyages, un petit roman, la Provençale, qui n'est que sa propre histoire ainsi que des poésies diverses, parmi lesquelles on remarque une Satire contre les maris, en réponse à la satire de Boileau contre les femmes.

René Dorin, est un chansonnier français.
Né à La Rochelle en novembre 1891, René Dorin est clerc de notaire à 18 ans tout en faisant partie de l'orchestre municipal en tant que violoniste. En septembre 1912, il commence son service militaire à la musique du 119e régiment d'Infanterie à Courbevoie. Il fait toute la Première Guerre mondiale dans les tranchées. Il commence à écrire et chanter des couplets satiriques, et contribue ainsi à remonter le moral de ses compagnons d'infortune. Démobilisé en 1919, il s'installe à Paris, se marie et pour vivre, joue du violon dans les cinémas.

La vie d'André Billy a été entièrement consacrée aux lettres. Il a été élu membre de l'Académie Goncourt en 1943, mais son élection ne fut validée qu'en 1944. Il décrit les milieux ecclésiastiques (il a été élève de l'École apostolique d'Amiens) Bénoni, L'approbaniste, Introïbo, Le Narthex. Une œuvre ou il s'inspire des conteurs du xviiie siècle : La Femme maquillée, L'Amie des hommes, Quel homme es-tu ? et son essai : Pudeur. Pendant de longues années Billy a été le critique littéraire de L'Œuvre.

Louis Pauwels est un journaliste et écrivain français, né en Belgique le 2 août 1920 et mort le 28 janvier 1997.

Dumas naît le 24 juillet 1802 rue de Lormet à Villers-Cotterêts de l'union de Thomas Alexandre Davy de la Pailleterie, général d'armée ayant fait une brillante carrière pendant la Révolution française, et Marie Labouret, fille de Claude Labouret, aubergiste à l'Écu d'or à Villers-Cotterêts.
« Je suis lié à Villers-Cotterets, petite ville du département de l'Aisne, située sur la route de Paris à Laon, à deux cents pas de la rue de la Noue, où mourut Demoustiers, à deux lieues de la Ferté-Milon, où naquit Racine, et à sept lieues de Château-Thierry, où naquit la Fontaine. »