Anthologie des citations internationales

Liste des auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
   
   
   

George Sand est le pseudonyme d'Amantine Aurore Lucile Dupin, romancière et écrivaine française, plus tard baronne Dudevant.
Elle a écrit des romans, des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre, une autobiographie, des critiques littéraires, des textes politiques.

Né à Fulton au Kentucky, Rascoe a grandi à Shawnee en Oklahoma. De 1911 jusqu'en 1913, il a fréquenté l'Université de Chicago où il a rejoint Sigma Nu. Alors qu'il était encore étudiant, il a commencé à écrire pour le Chicago Tribune, où il travailla jusqu'en 1920.

En 1922, il devient directeur littéraire du New York Tribune. Il y travailla jusqu'à la fusion avec le New York Herald Tribune en 1924.
Pour la ligne éditoriale, il rassembla autour de lui des écrivains respectés tels que Isabel Paterson et Will Cuppy.

Le jeune Pierre est élève au lycée Lamoricière, devenu Lycée Pasteur. Arrivé à Paris en 1949 à l'âge de 11 ans, il est élève au lycée Condorcet, avant de s'inscrire à la Sorbonne, qu'il délaisse pour s'orienter vers le journalisme.

Georges Courteline, de son vrai nom Georges Victor Marcel Moineaux, inhumé au cimetière du Père-Lachaise (division 89), est un romancier et dramaturge français. Il est le fils de l'humoriste Joseph Moineaux, connu sous le nom de plume de Jules Moinaux.

Georges Braque est un artiste-peintre et un sculpteur français. Il est, avec Pablo Picasso, l'un des initiateurs du cubisme. Peintre de compositions animées, figures, intérieurs, natures mortes, paysages, peintre de collage, graveur, sculpteur. Fauve, puis cubiste.

Georges Braque : « Je fuis mon semblable, dans tout semblable il y a un sosie. »

Humoriste pied-noir, Roland Bacri est né à Bab El-Oued (le quartier populaire européen d’Alger à l'époque coloniale) le 1er avril 1926.
Il fait ses premières armes de journaliste au Canard Sauvage de Bernard Lecache à Alger. En 1953, il envoya un poème au Canard enchaîné qui le publia. Une relation épistolaire s'établit entre lui, et le rédacteur en chef du journal. En 1956, il est convié à Paris pour une collaboration régulière.

Edgar Watson Howe, parfois appelé EW Howe, était un romancier américain et rédacteur en chef de journaux et de magazine à la fin du 19e et début du 20e siècle. Il était surtout connu pour son magazine mensuel.

Howe est né en 1853 dans le comté de Wabash, Indiana. Il a commencé sa carrière journalistique en 1873, âgé de 19 ans il est venu à Golden, Colorado, il s'est alors associé avec William F. Dorsey pour acquérir le journal Golden Eagle, qui a été rebaptisé par la suite le Golden Globe.

Albert Camus est un écrivain, dramaturge, essayiste et philosophe français, Pied-Noir. Il fut aussi un journaliste militant engagé dans la Résistance et dans les combats moraux de l'après-guerre.

L'œuvre de Camus comprend des pièces de théâtre, des romans, des nouvelles et des essais dans lesquels il développe un humanisme fondé sur la prise de conscience de l'absurdité de la condition humaine mais aussi sur la révolte comme réponse à l'absurde, révolte qui conduit à l'action et donne un sens au monde et à l'existence, et « alors naît la joie étrange qui aide à vivre et mourir » .

Fils d'Eugène Grasset, avocat à Chambéry mais originaire de Montpellier, et de Marie Ubertin, fille d'un receveur de l'enregistrement, Bernard Félix Joseph Grasset est né à Chambéry le 06/03/1881. Ce n'est qu'à la mort de son père en 1896 qu'il est emmené à Montpellier par son oncle Joseph Grasset, professeur à la faculté de médecine. Là, il entreprend des études en sciences économiques couronnées par un doctorat, puis monte à Paris, où il fréquente le Café Vachette. Il y rencontre Jean Moréas, Émile Faguet et Jean Giraudoux.