Anthologie des citations internationales

Karl Marx

Nationalité:
Allemande
Naissance: 
5 mai 1818 à Trèves en Rhénanie
Décès: 
14 mars 1883 à Londres

Karl Heinrich Marx est connu pour sa conception matérialiste de l'histoire, sa description critique des rouages du capitalisme, et pour son activité révolutionnaire au sein des organisations ouvrières (il a notamment participé à l'Association internationale des travailleurs). Il a exercé une grande influence sur le développement ultérieur de la sociologie.

Karl Heinrich Marx est né à Trèves (aujourd'hui en Rhénanie-Palatinat) en 1818 alors sous domination prussienne. Il est le deuxième d'une fratrie de huit enfants. Son père, Herschel Marx (1782–1838), avocat issu d’une famille de rabbins et de marchands, s’est converti au protestantisme en 1816 ou 1817 pour pouvoir exercer sa profession, et a changé son prénom en Heinrich. Sa mère, Henriette Pressburg (1788–1863), est issue d'une famille juive hollandaise1. Karl Marx est baptisé dans le luthéranisme en 1824 et confirmé à l'église de la Trinité de Trèves en 1834. Il conserva toute sa vie une grande défiance par rapport au judaïsme. « Quel est le fond profane du judaïsme ? Le besoin pratique, l'utilité personnelle. Quel est le culte profane du juif ? Le trafic. Quel est son Dieu profane ? L'argent. Eh bien, en s'émancipant du trafic et de l'argent, par conséquent du judaïsme réel et pratique, l'époque actuelle s'émanciperait elle-même/…/ Une organisation de la société qui supprimerait les conditions nécessaires du trafic, par suite la possibilité du trafic, rendrait le juif impossible. La conscience religieuse du juif s'évanouirait, telle une vapeur insipide, dans l'atmosphère véritable de la société. D'autre part, du moment qu'il reconnaît la vanité de son essence pratique et s'efforce de supprimer cette essence, le juif tend à sortir de ce qui fut jusque-là son développement, travaille à l'émancipation humaine générale et se tourne vers la plus haute expression pratique de la renonciation ou aliénation humaine » (À propos de la question juive, 1843).